vive la lecture

Vous êtes ici : Accueil » Le prix » Éditions antérieures » 2013 Le Prix de la décennie » Jury


Jury

Dans le cadre du dixième anniversaire du Prix littéraire des collégiens, un jury de grands lecteurs constitué d’étudiants provenant des quatre coins du Québec décernera en novembre prochain le Prix de la décennie à l’œuvre la plus marquante parmi les dix lauréats du Prix depuis sa fondation en 2003. Plusieurs dizaines de participants à l’édition 2013 du Prix littéraire des collégiens ont soumis leur candidature pour faire partie de cette belle aventure de lecture, mais seulement douze candidatures et deux substituts ont été retenus.

QUI SONT LES MEMBRES DU JURY ?

Untitled Document

Vanessa Benoit – Graphisme – Cégep de Rivière-du-Loup
Étudiante en 3e année de graphisme. Française originaire de la Guadeloupe, adorant le thé, la zen attitude et l'odeur du papier. Installée depuis 2 ans au Québec pour les études et, si possible, s'y établir par la suite. J'arpente souvent les rayons des librairies, sans raison particulière, juste pour regarder les jaquettes de livres. La plupart du temps, je ne me fie pas à la couverture pour en feuilleter les pages. Cependant, un élément sur les couvertures de livres m'attire parfois plus particulièrement: les couvertures avec mention « prix littéraire » dessus. Je me dis en souriant que plusieurs personnes ont eu comme « devoir » de se pencher tous ensemble sur des livres, et, que là, enfin, elles nous présentent leur coup de cœur.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens, c'est un peu ça pour moi : un coup de cœur « commun » sur les étals des librairies, une petite fierté personnelle d'y avoir participé, un sourire qui se dessinera peut-être sur les lèvres d'un autre amoureux des livres...

Justine Falardeau - Sciences, lettres et arts – Cégep de Sainte-Foy
Justine Falardeau habite la ville de Québec. Elle vient de terminer ses études au cégep de Sainte-Foy dans le programme Sciences, lettres et arts, où elle a pu satisfaire son désir d'apprendre dans des domaines très variés. C'est néanmoins le monde des lettres qui l'a emporté sur ses autres intérêts et vers lequel elle a décidé de poursuivre ses études. Elle s'intéresse à la poésie et passe rarement plus de quelques jours sans écrire des vers. Elle travaille présentement sur son premier recueil de poésie. Justine cherche chaque jour à atteindre un peu de la grandeur que la vie peut offrir, que ce soit par le voyage, la nature, l'amitié, la musique ou, bien sûr, la littérature.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Le dixième anniversaire du Prix des collégiens est pour moi un créateur de rencontres privilégiées. Des rencontres entre des jeunes passionnés de littérature, des rencontres avec des auteurs québécois, avec des gens touchant de près et de loin le monde des lettres, avec des œuvres, enfin, riches sources d'inspiration. Cette édition spéciale du Prix des collégiens me permettra de mieux saisir la littérature contemporaine de chez nous, de sortir un peu le nez des œuvres déjà consacrées en tant que « classiques » de la littérature. C'est aussi une occasion pour moi et pour d'autres de s'impliquer dans le milieu culturel, chose que je souhaite continuer à faire dans les prochaines années.

Miguel Gagnon – Sciences de la nature – Cégep de la Gaspésie et des Îles
Miguel Gagnon est né à Gaspé et amorce des études en génie aérospatial à Polytechnique Montréal en 2013. Il est curieux et avide de s'investir autant dans les arts et la littérature que dans le domaine des sciences.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour lui :
La dixième édition du Prix littéraire des collégiens représente une formidable opportunité d'explorer la littérature québécoise à son meilleur et d'échanger avec des lecteurs passionnés dans un contexte de promotion de la lecture et d'appréciation du travail des auteurs.

Noémie Gourde-Bouchard - Lettres et médias écrits – Cégep de l'Outaouais
Insatiable lectrice et libraire passionnée, Noémie a passé son adolescence à travailler parmi les livres. Diplômée du cégep de l'Outaouais en Arts et lettres, elle habite désormais à Montréal où elle entreprend un baccalauréat en Sciences politiques et philosophie.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
À mon sens, le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens est l'occasion rêvée de partager notre amour de la littérature, mais aussi de se questionner ensemble sur les qualités fondamentales des oeuvres. Il s'agira certainement d'une expérience d'analyse, de décortication, de débat et de remise en question, mais surtout d'un moment propice à la célébration de notre littérature nationale !

Marie-Hélène Guilbault - Arts et lettres – Cégep Saint-Laurent
Marie-Hélène Guilbault est née en 1982 à L'Épiphanie. Ses professeurs au primaire lui donneront la volonté et la force de poursuivre ses rêves vers l'écriture, ce qui la mènera au cégep de Saint-Laurent dans le programme Arts et lettres, profil lettres. Elle sait ce qu'elle veut comme carrière : enseigner le français au secondaire. En 2000, elle est finaliste pour un concours littéraire des Laurentides où elle termine en deuxième position. À l'aube de ses trente-ans, elle ne regrette qu'une chose : avoir abandonné ses études et ne pas faire la carrière tant rêvée. Motivée et décidée, elle décide de faire les démarches pour retourner à sa passion. Maintenant, il ne lui reste qu'un an avant d'obtenir son DEC et plusieurs projets d'écriture sont en cours.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Des discussions enflammées entre des personnes toutes aussi passionnées de littérature les unes que les autres ; des débats énergiques dont les argumentations alimentent des échanges qui voguent d'une opinion à l'autre ; des lectures, une découverte des vainqueurs qui ont su trouver le chemin vers le coeur de la jeunesse de son époque ; le privilège et la joie de pouvoir vivre cela, c'est ce que représente le 10e anniversaire du Prix des collégiens pour moi.

Stéphanie Lavigne – Arts et lettres – Cégep Lionel-Groulx
Stéphanie Lavigne est une étudiante de deuxième année du programme d'Arts et lettres, profil lettres, au collège Lionel-Groulx. Sa passion pour la littérature s'est développée pendant son secondaire, suite à la lecture de romans très différents de ce qu'elle avait toujours connu. Le roman L'Alchimiste de Paolo Coelho lui a prouvé qu'il y avait de nombreux trésors cachés à travers chaque lecture. Pour son avenir, Stéphanie aimerait enseigner la littérature ainsi que la philosophie au niveau collégial.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle : Pour moi, le Prix littéraire des collégiens est un merveilleux moyen pour les étudiants de s'exprimer dans une passion qu'ils partagent tous ensemble. Le prix de la décennie est le moment où les romans gagnants des dix dernières années sont compilés et où les membres du jury, toujours des étudiants, pourront choisir celui qui d'entre tous vient les chercher droit au cœur. Discuter d'une œuvre est aussi important que la lecture, puisque personne ne lit un roman sous le même angle et l'échange de points de vue permet toujours d'approfondir sa propre opinion.

Karl Marcotte – Arts, lettres et musique – Cégep d'Alma
Karl Marcotte est un peu comme un agent double, ou un infidèle qui trompe la musique avec la littérature et vice-versa. Un an avant la fin de son double DEC, c'est toujours le terme « indécision » qui le décrit le mieux. Ce jeune homme aux cheveux bouclés du lac St-Jean sait toutefois ce qu'il veut quand vient le temps de lire.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour lui :
Le Prix littéraire des collégiens représente beaucoup pour moi. Tout en satisfaisant ma soif de lecture et de découvertes pour une troisième année consecutive avec le prix de la décennie, il m'aide à tisser des liens avec des gens d'un milieu qui me fait du bien, il m'enrichit et m'aide à mieux exprimer mes opinions de façon précise. Le prix de la décennie, c'est pour moi l'occasion de boucler la boucle à l'une des étapes les plus bouleversantes et riches de ma vie en laissant ma trace dans ce concours littéraire qui se veut d'une grande importance. Je pourrai dire avec fierté que j'ai fait partie de cet incroyable événement.

Élizabeth Martel – Sciences pures et appliquées – Collège international Sainte-Anne
Étudiante en sciences pures et appliquées du collège international Sainte-Anne à Montréal, Élizabeth est une personne active et dynamique. Très ouverte d'esprit, elle aime dévorer des romans de tout genre, mais a un faible pour tout ce qui est aventure et fantastique. En 2012, elle s'est vue remettre la médaille du Lieutenant-gouverneur afin de souligner son implication au sein de son école.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens est une occasion pour moi de relire des livres qui ont fait leurs preuves auprès de jeunes adultes et qui ont su ressortir du lot. C'est aussi l'occasion de rencontrer des personnes de qualité partageant la même passion que moi pour la littérature québécoise. De plus, je suis impatiente d'assister aux délibérations finales qui s'annoncent corsées et hautes en couleurs.

Samuel Poirier Poulin - Histoire et civilisation – Collège Bois-de-Boulogne
Né en 1994 à Châteauguay, Samuel Poirier-Poulin est un passionné d'histoire, de littérature et de culture asiatique. Son amour pour les langues l'a poussé à l'apprentissage de l'espagnol et du japonais. Samuel étudie actuellement au collège de Bois-de-Boulogne dans le programme Histoire et civilisation. Il compte poursuivre des études universitaires en littérature en vue de devenir professeur au cégep.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour lui:
Pour moi, le prix de la décennie, c'est une occasion de féliciter un auteur québécois. C'est une occasion d'élire le livre qui a su traverser le temps. Dix ans de changements ! Pour moi, le prix de la décennie, c'est une occasion de discuter avec des personnes passionnées, d'évoluer en tant que lecteur et en tant que personne, car c'est ce que nous permet la littérature. Elle nous divertit, nous fait rire, mais elle nous informe aussi et nous permet de grandir. Le prix de la décennie représente donc pour moi une croissance personnelle.

Myriam Roy – Musique, arts et lettres – Cégep de Sherbrooke
Myriam Roy a terminé en mai dernier un double DEC Arts et Lettres et Musique au cégep de Sherbrooke. Passionnée de littérature, elle a participé au Prix littéraire des collégiens deux fois pendant son parcours collégial. Elle a publié à maintes reprises dans la revue Chimère du cégep de Sherbrooke. Elle a également publié dans la revue Lapsus de l'UQAM, ainsi que dans le recueil intercollégial de poésie Pour l'instant. À l'automne, elle débutera un baccalauréat en performance instrumentale à l'université McGill.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Le prix en soit est une expérience littéraire enrichissante, tant par les échanges entre les membres du jury que la lecture des œuvres elle-même. Les œuvres contemporaines québécoises, parfois méconnues, ont maintenant, grâce à ce prix, une visibilité auprès du public et je suis ravie de contribuer à ce projet.

Alex Vandal-Milette – Sciences humaines – Cégep de Sorel-Tracy
Du plus loin qu'il se souvienne, Alex a toujours été un mordu de littérature. Le tout s'étant manifesté de façon assez précoce, sa curiosité littéraire l'a souvent poussé à aborder des œuvres qui pouvaient sembler hors d'attente pour un si jeune homme. Mais ce qui rendait, et rend encore aujourd'hui, le tout si passionnant est les discussions et les interrogations qui peuvent ressortir des ces lectures si prenantes. En ce sens, la littérature a toujours été pour lui un exercice de partage et de discussion et non un plaisir solitaire. Cette passion pour la discussion littéraire l'a mené à démarrer un club de lecture virtuel et à parrainer le tout premier comité de lecture québécois du prix littéraire français Roblès.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour lui : Ce n'est que lors de sa dernière année au collégial qu'il a découvert le Prix littéraire des collégiens et il s'est bien vite rendu compte que ce prix concordait en tout point avec son désir de partage de la littéraire. Le prix de la décennie représente donc pour lui une occasion rêvée pour amorcer de grandes discussions autour de thèmes parfois inusités tout en réussissant, du même coup, à promouvoir une culture qui lui est chère.

Suzanne Zaccour - Sciences pures et appliquées – Collège Jean-de-Brébeuf
Lectrice avide et écrivaine en herbe, Suzanne déguste la littérature avec gloutonnerie. Elle adore voyager par tous les moyens possibles, du tapis volant à l'avion, en passant bien sûr par sa bibliothèque et son fidèle clavier. Le cirque, le conditionnement physique et l'activisme font aussi partie de ses loisirs. À ses heures perdues, elle étudie le droit à l'université McGill.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Jurée du Prix littéraire des collégiens de 2013, elle s'est lancée dans l'aventure du dixième anniversaire dans l'intention de découvrir d'autres œuvres variées et passionnantes et de partager ses expériences de lecture avec un public aussi mordu qu'elle.

Morgane Laverdure – Baccalauréat international, sciences de la santé – Collège Jean-de-Brébeuf
Née à Détroit, aux États-Unis, en 1997, Morgane Laverdure a déménagé en France à l'âge de trois ans. Sa mère étant critique littéraire pour des livres jeunesse, elle fut rapidement en contact avec cet univers passionnant et mystérieux qu'est celui des livres. 6 ans plus tard, elle emménage avec sa famille à Montréal, au Québec. Depuis, elle prend un immense plaisir à découvrir la littérature de cette merveilleuse province.
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour elle :
Participer au prix de la décennie représente pour moi une chance inouïe et une occasion rêvée pour découvrir de nouveaux livres québécois, catégorie de livre qui manque parfois à ma bibliothèque. C'est aussi une opportunité de rencontrer d'autres jeunes également passionnés, de pouvoir discuter avec eux à propos de lectures communes, ainsi que de pouvoir donner mon opinion sur celles-ci.

Alexis Langlois-Rémillard – Sciences de la nature – Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu
Étudiant en sciences de la nature au cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, Alexis Langlois-Rémillard baigne dans les livres depuis son plus jeune âge. Il a participé à la dixième édition du Prix littéraire des collégiens en tant que délégué de son cégep. Envisageant une carrière en mathématiques pures, mais rêvant d'une vie d'écrivain, il n'est pas prêt d'abandonner ses vieux amis de papier!
Ce que représente le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens pour lui :
Pour moi, le 10e anniversaire du Prix littéraire des collégiens représente une façon de récompenser les auteurs lauréats des éditions antrérieures du Prix littéraire des collégiens en portant un regard sur des oeuvres qui ont marqué les collégiens, une façon de revoir l'excellence québécoise, d'y rechercher des choses nouvelles et aussi une façon d'y révéler une oeuvre qui aura marqué sa décennie. C'est un exercice difficile en regard de la qualité des titres soumis, mais un exercice fort instructif.



Echéancier

  • OCTOBRE 2016

    Inscription des collèges et cégeps participants : date limite 24 octobre

  • NOVEMBRE 2016

    Dévoilement des 5 titres en lice, le vendredi 11 novembre 2016

  • JANVIER 2017

    Début des activités de lecture dans les collèges et les cégeps participants.

  • FÉVRIER - MARS 2017

    Rencontres causeries avec les auteurs
    organisées par le CRILQ :

  • 2 mars 19h Montréal
    Cégep du Vieux Montréal
    255, rue Ontario est, 7e étage
  • 9 mars 19h Québec
    Maison de la littérature,
    40 rue Saint-Stanislas (Québec)
  • FÉVRIER - AVRIL 2017

    Délibérations locales, élection des représentants et scrutin général.

  • AVRIL 2017

    Délibérations nationales le jeudi 6 avril 2017.

    Café littéraire et cérémonie de remise du Prix au Salon international du livre de Québec, le vendredi 7 avril 2017.


© 2017, Prix littéraire des collégiens

WebConforme: Création de sites Web performants.